Rallye Africa Eco Race "2018"

La 10éme édition du rallye Africa Eco Race dont le départ a été donné à Monaco, est arrivée au Sénégal, sur les rives du Lac Rose, dimanche 14 janvier 2018, après plus de 6500 kilomètres d’un parcours "particulièrement difficile, avec beaucoup de navigation" aux dires du directeur sportif du rallye 2018, René METGE.

L' Africa Eco Race est la vraie course pour Dakar... Ce rallye-raid traverse le Maroc, la Mauritanie et le Sénégal.

L'Africa Eco Race affiche clairement sa volonté de donner au développement durable une réelle dimension en l'intégrant dans l'organisation quotidienne de la course grâce à des démarches et à un comportement éco responsable, en misant sur la prise de conscience individuelle et quotidienne en matière d'écologie. Ainsi des véhicules de l'organisation sont équipés de panneaux voltaïques pour utiliser l'énergie emmagasinée toute la journée pour mener à bien leurs missions (chrono à l'arrivée, mise en ligne des classements ou simple alimentation des circuits électriques du véhicule).

En course, une catégorie expérimentale réservée aux véhicules hybrides a été mise en place et chaque année, plusieurs prototypes réussissent à rejoindre le Lac Rose.

L'économie africaine est également mise en avant, en faisant appel à des prestataires locaux. De même, le parcours est défini en étroite en collaboration avec les autorités des pays traversés afin d'éviter les zones "à protéger" comme les parcs nationaux. 

Ce sont au total 179 pilotes (35 pilotes en motos, 110 en voitures et 34 en camions) issus de 27 nationalités qui ont traversé le Maroc, la Mauritanie et une partie du Sénégal jusqu’au bord du Lac Rose sur l’emplacement mythique du Paris Dakar, avant qu’il ne change de continent.

Empruntant la piste fermée à toute circulation du fait de l'arrivée du rallye, débouchant dont ne sait où... un motard sénégalais, anonyme, non concurrent, franchit la ligne d'arrivée avec ... une valise sur le siège passager...

(cliquez pour agrandir).

Nous, (Bénédicte, Morrigane et moi) étions au Lac Rose pour l’évènement mettant à l’honneur tous ceux qui ont réussi à rejoindre Dakar …

Pour l’occasion, prises de vues à "quatre mains" pour figer ces bolides quelques centaines de mètres avant la ligne d’arrivée avec deux boîtiers :

Canon EOS 7D MII + Tamron 150-600mm

Canon EOS 550D +Sigma 24-105mm

C’est la première fois que je m’adonnais à la photographie sportive mécanique… Après avoir glané de nombreux conseils sur Internet, je me suis dit que ce n’était certainement pas plus compliqué que de figer un oiseau en vol…

Nous avons cherché à créer des images dynamiques qui suggèrent le mouvement, la vitesse, d’autant plus important compte tenu de notre positionnement par rapport aux véhicules (Prises de vues de face de trois-quart de profil et de dos... Pour assurer, j’ai utilisé une vitesse haute (1/1600s), mais pour obtenir un peu plus de mouvement ou de filé j’aurai peut-être pu utiliser une vitesse plus lente…

Mais pour certains l'aventure ne s'arrête pas là, car l'Africa Eco Race tient aussi à venir en aide aux populations africaines les plus défavorisées, un défi que les concurrents ont décidé de relever depuis plusieurs années maintenant et qui va encore continuer longtemps. L'organisateur en partenariat avec l'AMADE (Association Mondiale des Amis De l'Enfance fondée en 1963 par la Princesse Grace de Monaco) a distribué des lampes solaires portables (500 pour la Mauritanie et 500 pour le Sénégal) dans les écoles sans électricité.

Les  motards, qualifiés par tous les autres concurrents, sur quatre roues, de " vrais héros", partent à chaque étape, devant les autos et sont donc seuls une partie de la journée, les meilleurs finissent même devant  les quatre roues.

Ils doivent se débrouiller seuls en cas de problème réparable et faire également leur navigation seuls. Pour les motards, après en avoir discuté avec un pilote (Edouard LECONTE n° 118), cette épreuve est "une formidable rencontre avec soi même, au-delà du rallye".

Parmi ces 35 motards engagés, une dizaine d'entre eux, dont deux françaises ont pris le départ 2018 en "malle moto", pour 14 jours de course, sans assistance. Un seul d'entre eux a rallié en tant que "finisher"  le Lac Rose.

Diaporama motards ...

Pour cette dernière journée tous les participants ont du quitter, le bivouac de Saint-Louis, au petit matin avant le lever du soleil afin de rejoindre le départ d'une dernière spéciale sans enjeux. Après 230 kilomètres de liaison c'est sur la plage au bord du Lac Rose qu'ils se sont élancés, en ligne, pour 22 kilomètres. Un dernier coup d'accélérateur pour clore cette 10ème édition, au terme de 12 jours de course et d'étapes plus spectaculaires les unes que les autres.

Diaporama quatre roues...

Comme à chaque édition, l'évènement de cette Africa Eco Race vient de la catégorie "camion" avec 12 participants. Parmi eux, Gérard De Roy, dont le père Jan avait remporté la première édition, sans oublier Tomas Tomecek, tripe vainqueur à Dakar, qui entre dans la légende des rallyes raid avec son Tatra, puisqu'il s'est élancé seul dans son camion. Un pari fou qu'il s'est lancé "pour pimenter un peu sa course", qu'il terminera à la 9ème place au classement général et deuxième chez les camions derrière Gérard De Roy et son Iveco.

Pour la petite histoire, un de ces monstres de 1000 chevaux, bridés à 150 kilomètres heure pour la course, a réalisé une moyenne de 140 kilomètres heure sur une étape...

Diaporama camions...

L'arrivée... Récompense pour les uns, délivrance pour les autres...

Le podium est installé à l'emplacement de l'arrivée du Paris-Dakar originel.

Tous les pilotes ayant bouclé les 6500 kilomètres sont regroupés devant l'entrée du paddock, avant le défilé traditionnel sur le podium accompagné du staff, devant un public venu nombreux faire un triomphe à ces "aventuriers" des temps modernes.

Les spectateurs déambulent et échangent en toute simplicité avec les concurrents, qui malgré la fatigue pensent déjà à la prochaine édition !

"Un coup d'objectifs" tout particulier à Edouard LECONTE, pilote moto n°118. Merci pour sa disponibilité et ses réponses à toutes nos questions dès l'arrivée.

Ce fut un plaisir de "trinquer" avec sa famille, à sa magnifique 13ème place dans cette 10ème édition de l'Africa Eco Race.

CLASSEMENT GENERAL

Auto

1 - Mathieu Serradori / Fabian Lurquin n°202 (France)

2 - Vladimir Vasilyev / Konstantin Zhiltsov n° 201 (Russie)

3 - Pascal Thomasse/ Pascal Laroque n°206 (France)

Moto

1 - Paolo Ceci n°101 (Italie)

2 - Luis Miguel Anjos Oliveira n°114 (Portugal)

3 - Rui Oliveira n°115 (Portugal)

Camion

1 - Gerad De Roy / Darek Rodewald / Moi Torrellardona n°400 (Pays Bas)

2 - Tomas Tomecek n°401 (Tchécoslovaquie)

3 - Johannes Van De Laar / Ben Van De Laar / Adolphus Huijgens n°406 (Pays Bas)

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Instagram Icon