Touraco

Touraco violet :

L'espèce est monotypique, c'est à dire qu'elle n'a pas de sous-espèces. Chez les adultes, le capuchon et la nuque sont rouge-cramoisi, les plumes sont courtes et veloutées. Les couvertures auriculaires sont blanc cotonneux. Le menton, la gorge et le cou affichent une couleur bleu-noir violacé brillant. Les parties supérieures et les couvertures alaires forment un bel ensemble bleu-violet. La queue est également bleu-violet mais elle est nuancée de vert. Le bec est rouge, surmonté d'un casque convexe jaune qui remonte au-dessus des yeux jusqu'au front.

Les touracos violets émettent des séries roulantes et mélodieuses de notes "kooroo kooroo..." qui portent à longue distance. Le chanteur est souvent rejoint par un second interprète qui n'est pas synchronisé avec lui.

Les touracos violets vivent en couples ou en petits groupes qui peuvent atteindre au maximum de 10 à 12 individus. Ils se déplacent dans la forêt à la manière typique des autres membres de la famille : ils ont un vol relativement peu performant mais ils sont capables de courir rapidement sur les branches. Ces oiseaux sont principalement arboricoles mais ils sont capables de descendre à terre s'ils ont besoin de boire ou de se baigner.

Les touracos violets sont originaires de l'Afrique Occidentale, de la Sénégambie au Cameroun. Au passage, leur aire couvre la Guinée et le Nigéria. Elle descend jusqu'au littoral atlantique en Côte d'Ivoire, au Ghana et au Togo, mais pas en Sierra Leone, au Liberia et au Nigéria. Des populations isolées sont présentes au Tchad et en République Centrafricaine.

Touraco gris :

Chez les adultes, le front, la capuchon, les lores, le menton, la gorge et les joues sont brun sombre. La crête hirsute qui retombe sur la nuque est composée de longues et étroites plumes brunes dont les extrémités sont blanchâtres. Les plumes des couvertures alaires sont grises avec des taches et des stries sombres à la pointe et une ligne gris pâle sur la bordure.

Les touracos gris émettent habituellement des séries de "kow kow kow" puissants et roulants qui se terminent en une sorte de bavardage. En d'autres circonstances, ils produisent des caquètements "kak kak kak kakak kakak" qui portent à longue distance.

Les touracos gris fréquentent toutes les sortes de savanes boisées ouvertes et à peu près tous les types de cultures. Leur habitat varie des steppes arides d'acacias jusqu'aux bordures de forêts pluviales. Il établit un territoire qu'il défend vigoureusement. Il cherche sa nourriture en groupe, celui-ci étant capable de parcourir de longues distances pour rejoindre son arbre favori où il est sûr de trouver des ressources à sa convenance.

Les touracos gris sont monogames. Chez eux, les liens conjugaux sont exceptionnellement forts. Ils se manifestent par des parades de salutation au cours desquelles ces oiseaux courbent la tête et déploient leur queue en éventail.

Les touracos gris sont originaires de l'Afrique de l'Ouest, de la Sénégambie jusqu'en République Centrafricaine en passant par la Sierra Leone, le Libéria, le Nigeria et le Cameroun. Son aire de distribution atteint presque le Soudan au nord.

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Instagram Icon